L'histoire

 

Artisan de la lumière

Renato Häusler perpétue la tradition du guet à la Cathédrale de Lausanne. Lors d’une promenade nocturne, lanterne en main, l’éclat de cette lumière sur la pierre le saisit. Il imagine alors illuminer l’entier de la cathédrale à la bougie et se met immédiatement à l’œuvre. Entre les poutres séculaires de sa loge, il se met alors à fabriquer des milliers de bougies en haut du clocher. De son inlassable travail naîtra Kalalumen, du greco latin belle lumière.

Des ÉVÉNEMENTS SOUVENT INATTENDUS

Sollicitée pour illuminer des événements souvent inattendus, Kalalumen investit l’espace existant pour le sublimer et rendre tout l’éclat d’antan à des cathédrales, des églises, des châteaux, des jardins, offrant la beauté. Posées en tapis de lumière, accrochées en cascade, suspendues à plusieurs dizaines de mètres, des milliers de flammes oscillent au souffle de l’air et se reflètent sur la pierre.

L’histoire continue

Depuis 2005, Kalalumen a réalisé 195 illuminations pour 98 événements, notamment* dans les cathédrales de Genève, Monaco, Lausanne, Nantes, Chartres, Vannes, Luçon, Noyon, la basilique du Sacré-Cœur de Montmartre, les églises de Saint-Germain-des-PrésNotre-Dame de Calais, rouge de Neuchâtel, de La Trinité des Monts à Rome, les abbayes de Fontevraud et de de Saint-Maurice, les jardins du château de Maintenon et du Palais Dobrée de Nantes, aux festivals Lavaux Classic et Cully Jazz.

Elle a collaboré avec des milliers de bénévoles et des artistes de renommée internationale : Marthe Keller, Anny Duperey, Michel Corboz, Nigel Short, Alexandre Tharaud, Jean-Guihen Queyras, Lorenzo Gatto, Benjamin Righetti, Julien Laloux, Marthe Davost.

 

Naissance de Kalalumen

En 2005, Kalalumen crée Chœurs de Lumière à la Cathédrale de Lausanne. Subjugués, 3000 spectateurs assistent à un événement grandiose illuminé par 2000 bougies. Elle sera dès lors appelée pour des concerts, des festivals, des pièces de théâtre ou d’autres événements.

Technique

Les créations de Kalalumen sont des œuvres uniques qui s’imprègnent de la grandeur du lieu afin de créer un moment féerique. Elles se veulent proches de la vocation historique, culturelle ou cultuelle des sites qu’elle investit. Une technique éprouvée permet des installations sans aucun impact sur les lieux d’accueil. Rien n’est vissé, cloué ou collé.

Artisan de la lumière

Renato Häusler perpétue la tradition du guet à la Cathédrale de Lausanne. Lors d’une promenade nocturne, lanterne en main, l’éclat de cette lumière sur la pierre le saisit. Il imagine alors illuminer l’entier de la cathédrale à la bougie et se met immédiatement à l’œuvre. Entre les poutres séculaires de sa loge, il se met alors à fabriquer des milliers de bougies en haut du clocher. De son inlassable travail naîtra Kalalumen, du greco latin belle lumière.

Naissance de Kalalumen

En 2005, Kalalumen crée Chœurs de Lumière à la Cathédrale de Lausanne. Subjugués, 3000 spectateurs assistent à un événement grandiose illuminé par 2000 bougies. Elle sera dès lors appelée pour des concerts, des festivals, des pièces de théâtre ou d’autres événements.

Des ÉVÉNEMENTS SOUVENT INATTENDUS

Sollicitée pour illuminer des événements souvent inattendus, Kalalumen investit l’espace existant pour le sublimer et rendre tout l’éclat d’antan à des cathédrales, des églises, des châteaux, des jardins, offrant la beauté. Posées en tapis de lumière, accrochées en cascade, suspendues à plusieurs dizaines de mètres, des milliers de flammes oscillent au souffle de l’air et se reflètent sur la pierre.

Technique

Les créations de Kalalumen sont des œuvres uniques qui s’imprègnent de la grandeur du lieu afin de créer un moment féerique. Elles se veulent proches de la vocation historique, culturelle ou cultuelle des sites qu’elle investit. Une technique éprouvée permet des installations sans aucun impact sur les lieux d’accueil. Rien n’est vissé, cloué ou collé.

L’histoire continue

Depuis 2005, Kalalumen a réalisé 195 illuminations pour 98 événements, notamment* dans les cathédrales de Genève, Monaco, Lausanne, Nantes, Chartres, Vannes, Luçon, Noyon, la basilique du Sacré-Cœur de Montmartre, les églises de Saint-Germain-des-PrésNotre-Dame de Calais, rouge de Neuchâtel, de La Trinité des Monts à Rome, les abbayes de Fontevraud et de de Saint-Maurice, les jardins du château de Maintenon et du Palais Dobrée de Nantes, aux festivals Lavaux Classic et Cully Jazz.

Elle a collaboré avec des milliers de bénévoles et des artistes de renommée internationale : Marthe Keller, Anny Duperey, Michel Corboz, Nigel Short, Alexandre Tharaud, Jean-Guihen Queyras, Lorenzo Gatto, Benjamin Righetti, Julien Laloux, Marthe Davost.

 

Réalisation : Emmanuel Brejon ©2018